Dans ma collectivité

Que faire pour l'aménagement numérique de mon territoire

Les collectivités locales d'Eure-et-Loir ont fait le choix précurseur dès 2010 d'anticiper le déploiement de la fibre optique pour tous les foyers et toutes les entreprises. De ce fait, la totalité des communes doivent être fibrées d'ici 2022.

Il y a plusieurs constructeurs de réseau fibre optique en Eure-et-Loir. Pour savoir qui construit le réseau dans votre commune, consultez notre carte sur la page Qui fait quoi?

Les limites d'intervention entre les constructeurs ne suivent pas forcément les limites administratives en fonction des caractéristiques du territoire. De ce fait, dans quelques communes, plusieurs constructeurs de réseau fibre optique interviennent sur différents hameaux.

L'adressage : un sujet permanent

Comprendre l'utilisation de la base de données Mediapost

Les opérateurs utilisent la base d’adresses Mediapost pour identifier les bâtiments éligibles à la fibre optique. En l’absence d’adresse Mediapost, impossible de se raccorder à la fibre optique qui passe devant chez soi!

Eure-et-Loir a réalisé en 2019 une « opération adressage » spécifique auprès des 228 villes et villages situés en dehors du périmètre de son propre réseau FttH.

L’enjeu de cette vaste opération a donc été de permettre aux maires d’identifier les adresses manquantes sur le territoire de leur commune et d’établir les arrêtés de numérotage nécessaires pour créer dans la base Mediapost les adresses manquantes: hameaux ou rues qui n’ont jamais été numérotés, constructions récentes etc.

Comment poursuivre cet effort de mise à jour

Les mairies continuent d’être accompagnées dans ces démarches par Eure-et-Loir Numérique. 

Atteindre le 100% FttH dans notre département passe aussi par le suivi rigoureux de cette action de numérotage des habitations. Tout nouveau lotissement, tout aménagement des « dents creuses » dans les centre-ville, toute division de parcelle ou changement de catégorie cadastrale donnent lieu à l’établissement d’un arrêté de numérotage.

La vie du réseau fibre optique

S’il y a une coupure chez l’abonné, la chose à faire est qu’il contacte son opérateur, car c’est lui qui déclenchera un ordre de maintenance et de réparation.

Si la mairie constate un câble décroché, un poteau renversé, une armoire ouverte, il faut utiliser notre page de signalement des réparations à faire sur le domaine public.

On y trouve aussi le chemin vers les pages similaires des constructeurs des autres périmètres FttH du département.

Afin que le constructeur du réseau fibre optique puisse préparer le raccordement des futures constructions, il est indispensable de l’informer au plus tôt de tous les permis de construire approuvés et de tous les permis d’aménager.

En complément des aspects techniques (extension éventuelle du réseau fibre) il est nécessaire d’anticiper la création des nouvelles adresses et que les arrêtés de numérotage soient signés dès que possible après le démarrage des travaux (le délai pour qu’une adresse apparaisse dans la base Mediapost est en moyenne de deux mois, et un logement ne peut pas être raccordé à la fibre moins d’un mois après qu’il soit devenu éligible).

Pour savoir quel est le constructeur du réseau fibre optique à l’adresse des nouvelles constructions, consultez votre page Qui fait quoi, où une carte indique dans quel périmètre se trouve chaque commune du département.

En cas d’enfouissement coordonné des réseaux décidé par la commune, les principes qui s’appliquaient jusqu’ici pour le réseau téléphonique sont toujours utilisés pour le réseau fibre optique.

Cela signifie que la commune ou l’intercommunalité ou le syndicat d’électricité en fonction du mode de fonctionnement sur votre territoire, doit prévoir que la fibre optique sera installée dans les mêmes fourreaux que le téléphone et informer le propriétaire du réseau fibre optique. 

Pour vérifier le propriétaire du réseau fibre à l’endroit de votre projet d’enfouissement, cliquez ICI.