Oinville-sous-Auneau passe à la fibre optique

A Oinville-sous-Auneau, la fibre optique est déjà déployée sur 85% des logements et locaux professionnels. La réunion publique du 3 avril a permis de répondre aux questions des habitants sur la fibre optique qui arrivera dans tous les logements dans les mois qui viennent. 

Christophe Lethuillier, maire de la commune de Oinville-sous-Auneau, quelque 348 habitants dont plus de 86% d’actifs, a accueilli Catherine Aubijoux, conseillère départementale du canton d’Auneau, Rémi Martial, conseiller départemental du canton de Chartres 3 et vice-président de Chartres Métropole et Jacques Lemare, président d’Eure-et-Loir Numérique. Il a rappelé en ouverture de la réunion publique « le jour où en 2010 nous avions vent du projet et où on nous avait annoncé que la fibre optique arriverait dans la commune à la fin de 2018. Voici que l’objectif est parfaitement respecté, à quelques semaines près. »

Olivier Denquin était présent à la fois comme directeur d’Eure-et-Loir THD, délégataire de service public, et comme représentant de l’un des deux opérateurs présents sur le réseau d’Eure-et-Loir Numérique.

Eric Maes, pour la société Orange, représentait le deuxième opérateur : « Orange est très content d’arriver sur le réseau. Nous devons encore compléter les installations techniques dans les armoires. Les habitants d’Oinville-sous-Auneau pourront se voir éligibles à la fibre Orange dans quelques semaines » a-t-il précisé lors des questions qui ont suivi la présentation technique de la fibre optique.

Jacques Lemare a également ajouté : « c’est une chance d’avoir sur ce RIP deux opérateurs. Certains réseaux d’initiative publique sur le territoire national ont investi de l’argent public et au final, aucun opérateur ne veut venir chez eux. »

Sur le réseau d’Eure-et-Loir Numérique, Orange est arrivé peu à peu, à partir de décembre 2017.  

Fin 2019, le pourcentage des foyers bénéficiant d’un débit Internet supérieur à 10 Mbit/s passera dans le département à 96%, grâce au programme de déploiement de la fibre optique d’Eure-et-Loir Numérique. La mission assignée au syndicat présidé par Jacques Lemare couvre un large périmètre de communes, hors les zones ciblées dès le départ par les entreprises privées (les zones dites « AMII » de Chartres et Dreux). L’originalité à Oinville-sous-Auneau est que la commune fait partie justement de Chartres Métropole depuis 2018, en zone AMII. Pourtant, c’est bien le SMO Eure-et-Loir Numérique qui vient y apporter la fibre optique, puisque c’est lui qui a entrepris les études et réalisé les travaux sur ce petit territoire à l’est de Chartres, bien avant que le village n’entre dans l’agglomération de Chartres.

Oinville-sous-Auneau est l’une des 13 communes partageant cette « originalité » autour de Chartres : Bouglainval, Champseru, Chartrainvilliers, Ermenonville-la-Grande, Francourville, Houx, Maintenon, Roinville, Saint-Léger-des-Aubées, Sandarville, Umpeau (centre-bourg) et Voise.