Germainville dans la modernité de la fibre

Les questions ont fusé, dans le public nombreux venu assister à la réunion publique organisée à Germainville, dans l’arrondissement de Dreux. L’arrivée de la fibre optique à l’abonné est ici aussi très attendue, pour soutenir le développement économique de ce secteur rural.

« Si cela n’avait été que pour apporter plus de chaînes de télé, il est certain que l’investissement de 145 millions d’argent public aurait été un peu élevé » : en ouvrant la réunion publique par un retour sur les motivations politiques fortes qui ont conduit l’Eure-et-Loir à devenir un département d’avant-garde sur le plan du développement du FttH, M. Jacques Lemare, président d’Eure-et-Loir Numérique, a conforté le public de Germainville dans ses ambitions. L’on peut vivre dans un secteur rural et souhaiter inscrire sa croissance économique dans la modernité. C’est d’ailleurs le mot employé également par M. Jean-Jack Bieuville, le maire de la commune : « Germainville est à présent dans la modernité complète ».
L’accès réel à des débits très importants, de l’ordre du gigabit, a été au cœur de plusieurs questions d’administrés qui travaillent chez eux et pour lesquels l’envoi de fichiers très lourds est une nécessité professionnelle.
150 logements seront bientôt éligibles et les premiers raccordements pourront être faits, au domicile des habitants qui souscrivent un abonnement, à partir du 9 octobre. M. Olivier Denquin, qui représente Eure-et-Loir THD a souligné que le raccordement entre le boitier situé dans la rue et l’intérieur du domicile est offert gratuitement par le fournisseur d’accès SFR.